Étroite camaraderie

Chacun d’eux n’enseignera plus son prochain, ni chacun son frère, en disant: Connaissez l’Éternel! car ils me connaîtront tous, depuis le plus petit d’entre eux jusqu’au plus grand, dit l’Éternel; car je pardonnerai leur iniquité, et je ne me souviendrai plus de leur péché. (Jérémie 31:34)
Nous pouvons ignorer bien des choses, mais nous connaissons le Seigneur. Et si cette promesse s’est réalisée pour nous aujourd’hui, ce n’est pas peu de chose. Le moindre croyant connaît Dieu en Jésus. Non pas autant peut-être, qu’il désirerait le connaître, mais enfin, il le connaît réellement. Ce ne sont pas ses doctrines que nous connaissons, c’est LUI-MEME. Il est notre Père et notre Ami, et nous sommes en rapports personnels avec Dieu. Nous pouvons dire: « Mon Seigneur et mon Dieu. » Nous sommes en termes d’intimité avec lui, et nous avons déjà passé plus d’un jour bienheureux dans sa sainte compagnie. Nous ne sommes pas des étrangers pour notre Dieu, mais « le secret de l’Eternel » est pour nous.

Ceci dépasse tout ce que la nature aurait pu nous enseigner. Dieu ne nous a pas été révélé, ni par la chair, ni par le sang. Mais Christ a fait connaître le Père à nos coeurs. Et si le Seigneur s’est fait connaître lui-même à nous, n’est-il pas la source de la connaissance du salut, car « la vie éternelle, c’est de Le connaître. » Dès que nous entrons en relation avec Dieu, nous avons la preuve que nous sommes ressuscités en nouveauté de vie. O mon âme, réjouis-toi dans cette connaissance, et bénis l’Eternel tous les jours de ta vie.