Une alliance religieuse et politique

Lecture biblique : Luc 22. 1, 4, 6, 36-37, 52-53, 66 ; 23. 2a, 10-12, 14
Message
 » Une alliance tacite et inique sera bientôt contractée en France entre responsables
de l’église et responsables de l’Etat. 

En réaction face aux signes, aux prodiges et aux miracles qui seront bientôt rapportés par les médias, dépités et furieux de ne pas être les canaux utilisés pour la Manifestation de Ma Gloire dans la Dispensation qui vient, nombre de grandes institutions religieuses et de chefs religieux en France feront preuve d’une hostilité farouche pour préserver leurs propres acquis et faire taire les voix prophétiques.

Ils agiront avec fourberie et duplicité pour récupérer à leur propre avantage et leur propre gloire les effets de Mon Mouvement, et déployer leur propre notoriété.

Ils influenceront les chefs politiques afin qu’ils fassent persécuter Mes Apôtres
et Mes Prophètes.

Publiquement, ils Me rendront un culte, enseigneront le Peuple concernant Mes Voies,
et auront l’apparence de la piété. Mais en secret, ils amèneront les responsables politiques à arrêter Mes Apôtres et Mes Prophètes, non en plein jour, en pleine lumière, de façon manifeste ; mais en cachette, de façon discrète et dérobée aux regards des Hommes.

Dans un premier temps, ils chercheront des opportunités pour les faire arrêter et même incarcérer. Puis des machinations seront montées en vue de discréditer aux yeux des masses et des dirigeants politiques leurs dires et leurs œuvres. Des conspirations seront fomentées pour leur nuire publiquement. Ils auront recours à de viles extrémités afin de les faire passer aux yeux de tous pour des imposteurs et des dévoyés.

Ils les feront passer pour dangereux pour l’ordre public aux yeux des autorités françaises afin qu’ils soient frappés d’interdit, dans le but de récupérer leur auditoire et les ressources financières qui leurs sont faites par les Hommes sous forme de dons.

Soucieux d’éliminer par la même occasion les Ministères indépendants qui se seront développés et qu’ils considèrent comme marginaux, ils en profiteront pour les évincer et leur ôter la capacité de prêcher la Parole en les brisant.

De même que le gouvernement romain fit exercer sur Mon Fils un jugement inique,
le gouvernement français prendra des dispositions injustes et iniques à l’encontre
de Mes envoyés, Mes hérauts.

Beaucoup de dirigeants religieux auront pendant ce temps recours à la politique et à la manipulation pour parvenir à leur désir de gouverner. Ils s’allieront avec les dirigeants politiques pour obtenir la consolidation de leur fonction, au détriment des Ministères
ayant gagné le cœur des Hommes.

Ils se compromettront avec les responsables de l’État par des accords
aux effets meurtriers pour ces Ministères.

Tout comme Mon Fils fut examiné (1 Pierre 1. 18) comme l’Agneau Pascal (Jean 1. 29)
par les religieux, les politiciens, les tribunaux, et sacrifié (1 Corinthiens 5. 7),
nombre de Mes serviteurs fidèles seront de même examinés et sacrifiés.

Le gouvernement se basera sur les affirmations et les critiques des principaux leaders religieux des dénominations instituées pour justifier sa répression de liberté de culte.

Celle-ci sera assortie d’une répression économique.
L’Etat dépossédera beaucoup d’associations cultuelles de leurs possessions.
Des Ministères et des églises locales seront l’objet d’enquêtes administratives
et financières. Beaucoup seront spoliés de tous leurs biens.

Sous le coup et par peur de violentes représailles, beaucoup seront contraints d’arrêter l’exercice de leur Ministère ; nombreux seront emprisonnés ; leurs biens seront confisqués par le fisc. Certains seront assassinés par des hommes et des organisations qui auront été aveuglés et manipulés. D’autres seront obligés de se cacher dans des lieux de refuge pour fuir la persécution et les calomnies. Je mettrai à cœur à des hommes fidèles de les héberger en attendant que passe le vent de la diffamation. La terre secourra l’Église
et ouvrira sa bouche pour engloutir le fleuve déchaîné lancé contre elle.
D’autres fuiront à l’étranger.

Grande sera pendant ce Temps l’intolérance religieuse en France au sein des institutions. Ce sera le Temps de l’esprit de Caïn.

La satisfaction de ceux qui auront agi pour éliminer leurs Frères ne sera que de courte durée. Les effets destructeurs de cette alliance occulte iront au-delà que ce qu’ils auraient pu penser. Les hypocrites se retrouveront en fait pris à leur propre piège, et subiront eux-mêmes les conséquences de la répression gouvernementale ; bon nombre de ceux qui auront trahi leurs frères réaliseront ensuite avoir été séduits et manipulés de pouvoirs et
de principautés dans les lieux célestes ; ils se repentiront ouvertement devant l’Eglise
et seront rétablis dans leur fonction.

Cette persécution séparera en France les croyants véritables des religieux.  »

Source : Génération Nouvelle