Evangile de Judas

L’évangile apocryphe de Judas était déjà considéré comme une hérésie par Irénée de Lyon au 2e siècle

L’évangile de Judas a été composé dans la première moitié du 2ème siècle et il était connu par Irénée, évêque de Lyon, au 2ème siècle. L’original était vraisemblablement en grec. C’est un évangile apocryphe qui n’est pas reconnu par l’Église qui le considère comme hérétique.

Irénée avait dénoncé le caractère hérétique de cet évangile. Dans «Adversus Haereses», nous pouvons lire:
«Ils déclarent que Judas le traître était bien avisé de ces choses, et que lui seul, connaissant la vérité comme aucun autre, a accomplit le mystère de la trahison. Ils ont produit une histoire fictive de ce genre, qu’ils ont appelé l’Evangile de Judas».

Selon Irénée, l’Evangile de Judas serait l’œuvre principale d’une secte appelée « Les Caïnites » (les héritiers de Caïn).